Fil info
05:36 — Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02 — Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51 — RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50 — RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49 — RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05 — RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Rugby

© Droits réservés

Julien Blanc de retour Ă  Brive

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaine, le retour du demi de mĂŞlĂ©e Julien Blanc a Ă©tĂ© officialisĂ© ce vendredi par le club corrĂ©zien.  FormĂ© Ă  Brive entre 2011 et 2015, le numĂ©ro 9 avait...
© Droits réservés

Ne pas tourner autour du «Pau»

Six ans après son succès contre Aurillac, qui lui avait ouvert la voie vers son retour en TOP 14, le CAB s’apprĂŞte Ă  revivre une demi-finale sur sa pelouse d’AmĂ©dĂ©e-Domenech, cette fois-...
© Droits réservés

Leur première résolution: préserver Amédée-Domenech

Le CAB ouvre ce soir la 16e  journĂ©e de Pro D2 avec la rĂ©ception de Biarritz. Après un rĂ©sultat dĂ©cevant Ă  Colomiers, les Brivistes (4e) doivent relever la tĂŞte sur leur pelouse pour ne pas voir...
XV de France

C'est le revers de la médaille : en injectant du sang neuf dans son groupe de 30 pour espérer stimuler la concurrence et mettre fin aux mauvais résultats, l'encadrement des Bleus est obligé d'aller à l'essentiel.

Les Zèbres ont créé une petite surprise en allant battre   au Stadium Amédée-Domenech une équipe du CABCL en demi-teinte.

Après le véritable coup de Trafalgar enregistré la semaine dernière au Kingsholm Stadium de Gloucster, ou si vous aimez mieux cette cuisante défaite ramenée avec un 55 à 0 dans les valises, le CA Brive Corrèze Limousin a sans doute eu du mal à trouver un sommeil réparateur.

Les Tullistes continuent leur petit bonhomme de chemin sans trop se soucier du lendemain ; la récolte n'est pas mauvaise, bien meilleure que celle de l'an dernier à la même époque.

Le SC Tulle Corrèze, mi-figue mi-raisin à Libourne s'est retrouvé face à Périgueux. L'entraîneur Vincent Dessemond à la sourire, les amis du club aussi.

Top 14 : FC Grenoble 26 - CA Brive 25

Les joueurs de Fabrice Landreau ont su relever la tête et renouer avec la victoire après le revers cinglant concédé lors de la 8e journée à Castres (53-10), synonyme du premier gros passage à vide collectif pour le FCG cette saison.

Top 14 : FC Grenoble - CA Brive

Mais les hommes de Godignon, Casadeï et Carbonneau n'ont jamais eu la prétention de faire un sans-faute à l'extérieur au cours d'une saison longue et pleine d'embûches puisqu'ils se battent pour le maintien. Cependant, les «noir et blanc» espéraient fermement ramener des points de ce voyage.

Une semaine après sa première défaite, l’USAL aura à cœur d’effacer cet incident de parcours demain après-midi (15 heures) devant son public pour la réception du promu Bergerac.

«Ce n’est pas un dur retour à la réalité. On était content de nos résultats mais aussi conscient de nos failles», rassure Sébastien Bonnet.

Après trois matches de championnat, et à l’orée d’un week-end de repos, l’AS Saint-Junien - Rugby peut être satisfaite de son début de saison.

Après ces trois premières journées, l’ASSJ pointe à la deuxième place de la poule 6, derrière le voisin de la JA Isle qui a réussit un départ parfait avec trois victoires à cinq points.

FéDéRALE 1 : Montluçon - USA Limoges

Les rugbymen limougeauds se déplacent demain (15 heures) à Montluçon pour continuer leur bonne dynamique en ce début de saison.

Rugby - Top 14 : CA Brive 13 - RC Toulon 53

Toulon s'est vengé à Brive hier soir, en ouverture de la 6e journée, prenant provisoirement la tête du Top 14 après avoir étrillé des Corréziens 53 à 13 qui ont encore payé cher leur indiscipline chronique.

Pages