Fil info
20:21 Belle brochette de vainqueurs
18:35 Une délégation était reçue cet après midi à l'Elysée. S'ils ont pu apporter leur argumentaire les salariés... https://t.co/MmkW7ksHSk
18:29 les salariés sortent amers de la réunion à l'Elysée. Le président n'est pas venu et rien n'en est sorti. "C'es… https://t.co/g6WceuNFDs

Rugby

Sarlat aurait mérité mieux. (Photo P. P.)

Un derby sans saveur

Un match qui ne restera pas dans les annales et qui s’est conclu sur malheureusement une blessure sérieuse de Carrière séché à l’épaule alors qu’il s’apprêtait à aplatir dans...
Trélissac veut aller à l’essai. (Photo Ch. E.)

Nouvelle victoire pour le SAT

Une rencontre, au parfum de derby, qui a tenu, tant dans l’intensité des engagements des formations que dans la « participation » du public, toutes ses promesses.Dès les premières...
Un geste que les supporteurs souhaitent voir ce soir. (AFP Photo/Sylvain THOMAS)

Le match de dernière chance?

Cette réception de Castres, le CAB la prépare depuis quinze jours, depuis sa défaite contre Toulouse. La sortie en terre héraultaise n’était au final qu’une parenthèse qui s’est...
Rugby à VII Féminin : Circuit mondial

«On sent vraiment à l'atmosphère ici (à Atlanta), où toutes les équipes se côtoient en permanence, que les choses sérieuses approchent », reconnaît David Courteix, l'un des entraîneurs des Bleues.

Les Sarladais ont assuré l’essentiel, à savoir la victoire, mais ils n’ont jamais réussi à emballer cette rencontre face à une équipe poitevine qui méritait mieux.

C’est d’ailleurs elle qui ouvrait la marque sur pénalité dés la 7e minute par l’arrière Laurent. Ce seront les seuls points inscrits par cette équipe qui jouait certainement un peu plus libérée, n’ayant plus aucune ambition de qualification et étant certaine de conserver  sa place en Fédérale 3.

Montpellier a poursuivi sur son bel élan en remportant sa sixième victoire (19-3) consécutive aux dépens de Brive Hier à l'Altrad stadium au bout d'une rencontre contrariée par une pluie incessante.

L'équipe de Jake White, qui décroche son 14e succès de la saison, s'est emparée provisoirement de la seconde place avant le choc au sommet entre Toulon et Clermont demain à Marseille.

Le sprint final de ce Top 14 2015-2016 est maintenant lancé à fond la caisse puisque les matchs retour vont désormais se succéder avec très peu de coupures.

Le verdict sera rendu le 4 juin mais certainement avant en ce qui concerne les places qualificatives, espère-t-on du côté des Brivistes.

FÉDÉRALE 1 : Vannes 22 - USA Limoges 17

Il faut dire que la rencontre, compliquée, face à Limoges était à ranger au rayon des matches simplement à gagner. Quelle que soit la manière. Alors le RC Vannes n’a pas trop cogité, face à une grosse formation de Fédérale 1.

TOP 14 : CA Brive CL - Castres Olympique

Nous savons que les Castrais, riches des enseignements d'une précédente saison en partie gâchée où il durent cravacher dur pour terminer de justesse à la douzième place, se sont mis à jouer plus vite. Attaquant davantage, ils ne se considèrent jamais battus.

Le Top 14, c'est un peu comme une étape du Tour de France avec ses sprint intermédiaires ; et le premier d'entre-eux vient de se terminer, au pied du Puy de Dôme, avec une défaite 25 à 6 et avec trois essais à zéro dans la musette.

On sait que Nicolas Godignon, Didier Casadeï et Philippe Carbonneau avaient souligné, depuis longtemps, l'importance des quatre derniers matches.

En versant hier juste petite goutte de puissance dans sa troisième ligne, le sélectionneur du XV de France Guy Novès espère trouver l'alchimie parfaite pour priver l'Angleterre du Grand Chelem demain (21h00) au Stade de France en clôture du Tournoi.

Officiellement, il n'est pas question de « deuxième chance » pour la troupe désorganisée défaite en Ecosse dimanche (29-18) au terme d'un concert d'erreurs en tous genres.

Un 0 à 0 pour sceller une seconde période brouillonne, hachée et sans les traits de lumière de la première, il ne fallait pas rater, samedi soir dans un stade Michelin à l’affluence record (18.100 spectateurs), les quarante premières minutes de ce 95e der

Brive n’a donc pas réussi à augmenter son taux de réussite en Auvergne (10 % de victoires en 80 ans d’histoire), la faute justement à cette entame désastreuse face à un Clermont précis, bien en place et réaliste.

Bien trop emprunté et inconstant, le XV de France a concédé une deuxième défaite dans le Tournoi des six nations face à l'Ecosse (29-18) hier à Edimbourg, et a encore mesuré la distance le séparant de l'élite mondiale.

Il n'y aura donc pas vraiment de finale rêvée samedi prochain contre l'Angleterre pour clore en beauté la compétition.

Pages