Fil info
13:54Les journées du feutre de Felletin se poursuivent. De belles choses à voir ! Retour complet sur cette 5e édition... https://t.co/sxOeTepcOO
13:51Ce matin, à Aubusson, a été rendu un hommage aux victimes et aux héros de la Déportation. Dans ce contexte si... https://t.co/WLtqaHfa1v
12:03La Creuse est en vigilance orange ce dimanche 30 avril pour orages.
09:35Un octogénaire est décédé cette nuit aux alentours de 0h30 dans un accident de la route sur la commune de... https://t.co/3O811YnCZu

guerre

Cet enlèvement est le premier depuis le lancement de l'opération Sangaris en 2013. © Photo - Droits réservés

Claudia Priest et son collègue libérés

L’humanitaire française qui avait été enlevée lundi à Bangui par des miliciens anti-balaka a été libérée, a annoncé hier en début de soirée, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius....
© Droits réservés

La « coalition » assure le service après-vente

L’Irak a réclamé hier davantage d’armes à la communauté internationale afin de combattre l’Etat islamique (EI), au cours d’une réunion de la coalition mise sur pied...
L’expo Devoir de mémoire en place jusqu’au 30 janvier © Droits réservés

« La bête immonde n’est pas morte... »

C’est une exposition itinérante réalisée par la fmd Fondation pour la mémoire de la déportation qui a été installée jeudi 15 janvier dans la salle du conseil municipal de Carsac. L’...
Centrafrique. Cette française et un employé local seraient aux mains d’anti-balaka.

Deux personnes dont une Française, en mission humanitaire en Centrafrique, et un employé centrafricain de son ONG ont été enlevés hier à Bangui, a-t-on appris de sources concordantes.

Liban. Après des mois d’appel à l’aide pour gérer l’afflux de réfugiés fuyant lesmassacres du régime voisin, Beyrouth instaure un système inédit de visas.

Tirant la sonnette d’alarme depuis des mois, le Liban, déstabilise par l’afflux de réfugiés a commencé hier à limiter l’entrée des Syriens en leur imposant des visas, une mesure sans précédent qui va compliquer encore la tâche de ceux qui veulent fuir la guerre.

Afghanistan. En plus de la lutte contre les talibans, le pays doit surmonter mille difficultés pour générer ses propres moyens de subsistance.

Et si la principale menace pour l’Afghanistan n’était pas les talibans mais la faiblesse de l’économie ? En dépit de succès incontestables et de l’aide internationale, l’économie afghane est en panne et les énormes ressources minières n’offrent aucune solution à court terme.

Afghanistan. 12 500 militaires resteront en place pour former l’armée afghanealors que les talibans ne désarment pas.

La force de combat de l’Otan (Isaf) a baissé son drapeau dimanche, marquant son retrait définitif d’Afghanistan où l’insurrection des talibans ne faiblit pas après 13 années d’intervention militaire de l’Alliance atlantique.

Oradour-sur-Glane (87)

La justice allemande a renoncé hier, faute de preuves, à juger un ancien SS soupçonné d'avoir participé au massacre d'Oradour-sur-Glane pendant la Deuxième guerre mondiale, rendant très improbable la tenue d'un nouveau procès en Allemagne.

Après la récente réunion de l’Association départementale de l’ANACR et des Amis de la Résistance au cours de laquelle Marc Parrotin, a annoncé qu’il passait le relais de la présidence creusoise, la section locale des Amis de la Résistance et de l’ANACR du Pays

Disparition. Au terme d’une vie de courage et d’amour, le légendaire maquisard russe est mort hier à 95 ans dans l’Oural.

Son amour déçu né dans le maquis français l’a hanté jusqu’à la fin de sa vie : Nikolaï Vassenine, soldat de l’Armée rouge qui avait rejoint la Résistance, est mort lundi en Russie à 95 ans.

Syrie. Fidèle à sa politique du « ni,ni » Jérusalem n’a pas confirmé l’accusationde Damas, mais a réaffirmé sa lutte contre le transfert de matériel au Hezbollah.

Israël a réaffirmé hier sa détermination à empêcher tout «transfert d’armes» de la Syrie au Hezbollah libanais, tout en se gardant de confirmer sa responsabilité dans les frappes de la veille, près de Damas, que le régime syrien lui a imputées.

Mardi était organisé un ciné-débat pour les élèves de troisième et seconde. Après la diffusion du film d’Alain Resnais Nacht und Nebel, Marie-José Chombard de Lauwe est venue leur raconter la vie infernale qu’elle a connue en déportation.

A 17 ans, la jeune Bretonne se rendait en zone interdite sur la côte pour repérer les défenses et fortifications nazies afin de transmettre leurs positions aux alliés. Elle sera arrêtée dans sa chambre et déportée avec ses parents.

Société

Récemment, les particuliers étaient invités à se rendre aux Archives départementales à Périgueux pour y déposer, en vue de numérisation, tous les documents de leurs aînés ayant fait la guerr

Pages