Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

emploi

© Droits réservés

Les cheminots inquiets pour l’emploi

Dans le cadre de la journée d’action nationale à l’appel de la CGT, la grève a fortement été suivie par lescheminots brivistes pour défendre les salaires et dénoncer les suppressions de...
© Droits réservés

Un forum pour l'emploi au nouveau Club House

Ce vendredi 3 février, une rencontre entre les entreprises et les demandeurs d’emploi est organisée au nouveau Club House, au stade Alexandre-Cueille, de 9 heures à 12 heures.Cette initiative,...
© Droits réservés

Une cité des métiers pour avoir des repères

La Cité des métiers s’est installée hier toute la journée dans la salle de l’Auzelou. Environ quatre cents personnes, collégiens et lycéens de Tulle, des dizaines de jeunes suivis par la...
Economie

Le 13 décembre dernier, Michel Breuilh, président de Tulle agglo et Bernard Combes, vice-président de Tulle agglo en charge du développement économique, ont signé des conventions de partenariat avec la Pépinière Impact, Initiative Corrèze et Limousin Actif.

Les GM&S avaient fait le déplacement depuis La Souterraine en opération escargot sur l’A20, vers Limoges pour être reçus par la Région.

Depuis décembre 2015,  les salariés de l’entreprise GM&S Industry de La Souterraine, alertent leur direction et les élus sur la mauvaise gestion de l’entreprise, aujour

Emploi

A l’appel de l’association départementale des élus communistes et républicains, une trentaine de Vigeoyeux se sont rassemblés hier pour protester contre le projet de réorganisation des services de La Poste du bourg.

Social

Ce lundi matin, François Lacombe, le président d’Anovo France et Claude-Alain Cormeret, le directeur général ont annoncé le maintien du site de Saint-Augustin.

BIJD

Sur quelques décimètres carré de mur, une quinzaine d’offres d’emploi pour l’été s’étale. Une broutille face au nombre de candidats. Certes, les offres évoluent chaque jour et mars est une période entre deux eaux pour les contrats saisonniers.

La journée de mercredi fut bien remplie pour les salariés de Fenwal. Après un départ à 6 h 30 de La Châtre et 7 h 30 de Châteauroux, ils sont arrivés à 11 h 30 sur l’esplanade du Trocadéro.

Depuis qu’un plan social menace les trois quarts des 461 salariés de Fenwal, qui viennent du Berry et de la Creuse, des actions sont menées régulièrement dans l’Indre.

Hier, la mobilisation a franchi un cap avec une manifestation parisienne à laquelle ont participé plus de 300 personnes. La journée s’est conclue sans annonce fracassante mais a permis de renouer le dialogue avec la direction.

Hier, la casse sociale était d’actualité dans l’Indre. Alors que les salariés de Fenwal défilaient à Paris, ceux de Châteauroux Céramics attendaient la décision du tribunal de commerce. Sans surprise, les juges ont prononcé la liquidation de l’entreprise.

Social

Pour la première fois, les palettes et les pneus brûlent devant l’entreprise. Les employés sont à bout.

Vendredi dernier, Jérémie Cazenave, directeur de la Scop Cefim TP avait réuni les stagiaires, les encadrants et le jury de la dernière session de validation pour la remise des diplômes de «canalisateur» ainsi que les partenaires - collectivités territoriales ou entreprises - qui acceptent de les

Pages