Fil info
20:38 — Et ?
20:24 — Bergerac : 23 personnes évacuées dans un hôtel -> https://t.co/p6PCfOfjer
20:22 — Châteauroux : Plus de 12 000 mégots en moins à Châteauroux -> https://t.co/vlrdNTJKsS
20:22 — Indre : Des produits locaux et bio pour une meilleure santé -> https://t.co/sAlDMZ4cjl
20:06 — Saint-Priest-les-Fougères : Noyade dans un étang du Périgord Vert, les sapeurs pompiers à pied d'oeuvre -> https://t.co/pfcoGMIRZ2
18:59 — Bergerac : Et le Stella Jeunes Bergerac se remit en piste... et raccrocha à l’histoire... -> https://t.co/lLVKUHqAT9
18:31 — Agonac : Mais que les routes de la Dordogne sont étroites, décidément -> https://t.co/Ywtz39hehz
18:10 — Coulounieix-Chamiers : Un SCoT politique… et c'est exprès -> https://t.co/KSfx5UGO8K
16:55 — RT : [Communiqué ] Plusieurs membres de la observatrices des pratiques policières et dûment identifiées avec l… https://t.co/w1gDRINRvH
16:51 — Périgueux : Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est bon, on le reste -> https://t.co/zIyxCzRdAn
15:24 — Coulounieix-Chamiers : Entendre l’Etat... parfois -> https://t.co/kWzlDbG7Al
13:56 — C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21 — Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18 — RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18 — RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17 — RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16 — RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26 — Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17 — Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08 — Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG

terrorisme

© Droits réservés

Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël

Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël   "Un monsieur par terre, du sang et des douilles de balles", c'est ce qu'a...
© Droits réservés

Trois suspects sous mandats d’arrêt

L’enquête sur l’attentat de la rue des Rosiers vient de s’accélérer, 32 ans après, avec la délivrance de mandats d’arrêt internationaux contre trois suspects d’...
© Droits réservés

Les « sages » entérinent la déchéance de nationalité

Le Conseil constitutionnel a validé hier la déchéance de la nationalité française d’un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme, ce dont le gouvernement s’est aussitôt félicité...
Enquête. Quatre hommes sont soupçonnés d’avoir apporté un soutien logistique à Amédy Coulibaly.

Quatre hommes ont été déférés hier en vue d’une possible mise en examen dans l’enquête sur les attentats qui ont fait 17 morts début janvier en Ile de France.

Europe. Réunie en sommet, l’UE a annoncé qu’elle allait associer la Turquie, le Maghreb ou encore les pays du Golfe à sa lutte contre le terrorisme.

Les Européens ont décidé hier d’enrôler la Turquie et les pays arabes dans leur lutte contre le terrorisme, alors que l’Europe est en état d’alerte après les attentats de Paris et le monde musulman en ébullition contre les caricatures de Mahomet.

Enquête. 12 interpellations et mises en gardes à vue dans la région parisienne alors que des opérations similaires se déroulent dans d’autres pays d’Europe.

Douze personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi en région parisienne et placées en garde à vue dans l’enquête sur les attentats de la semaine dernière à Paris.

Une dizaine de jours après les odieux attentats à Charlie Hebdo et dans l’Hyper Cacher, suivis de manifestations de soutien records partout en France, revenons sur les événements au moment où l’émotion est retombée un peu. Des «marcheurs» nous livrent leu

Rachid était à Périgueux le 11 janvier. Venu, avec son amie Elsa, de leur bourg du Périgord noir, ils jettent un regard sans concession sur les actes criminels qui ont endeuillé la France la semaine dernière.

Parution. Le numéro 1178 de Charlie Hebdo est aujourd’hui dans les kiosques avec une « Une » sur leprophète. 3 millions d’exemplaires sont prévus et des traductions dans différentes langues.

En dernière page, un dessin de Luz qui montre des terroristes islamistes arrivant au paradis et demandant, déçus, « elles sont où les 70 vierges ? » et se voyant répondre « avec l’équipe de Charlie, tocard ».

DDSP

Hier, à la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la Creuse, un hommage solennel était rendu aux policiers décédés dans les attentats de la semaine dernière à Paris.

Charlie - Louis Puydebois

La semaine dernière, trois misérables, trois «connards» aurait dit Wolinski, ont commis l’irréparable. Leur crime accompli, ils ont crié «nous avons tué Charlie Hebdo». Mais Charlie Hebdo ne peut mourir car Charlie Hebdo c’est l’esprit de la France, c’est l’esprit des Lumières c’est la liberté, c’est la laïcité...

Nul ne pourra jamais se vanter de pouvoir tuer ces fondamentaux de la République. Notre pays est un Etat de droit et les crimes de ces tarés ne sont pas restés impunis mais il est dommage qu’ils n’aient pas été traduits en justice.

Lendemain. Après l’immense rassemblement de ce week-end autour des valeurs de la République, legouvernement agit et la réflexion sur ce qu’a vécu le pays s’engage.

Renforcer la sécurité en mobilisant 10 000 militaires, préserver le fragile trésor de l’unité : le gouvernement s’est attelé à ce double défi lundi au lendemain de la marche républicaine.

Société

Les attentats contre Charlie-Hebdo et une épicerie kasher ont entraîné une mobilisation sans précédent en France, avec pas moins de 4 millions de personnes dans les rues dimanche. Depuis ces attentats, citoyens, partis politiques, associations... réagissent de toute part.

Près de soixante hommes du 126e régiment d’infanterie de Brive-la-Gaillarde sont partis ce samedi 10 janvier, dans le cadre du plan Vigipirate, afin de renforcer les effectifs à Paris.

Pages