Fil info
20:17 — RT : Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26
20:11 — Chamberet : La joie de vivre au pied des Monédières -> https://t.co/yLo4ihv04P
19:35 — Bassillac : « Un petit festival sympa où on mange bien » -> https://t.co/spTHoueJzs
19:04 — Le Blanc : Fermeture définitive de la maternité du Blanc : et après ? -> https://t.co/chckaG5H2K
19:03 — Châteauroux : L’atelier de la poisonnerie sort de ses murs -> https://t.co/2IFlEkNCZ6
19:00 — Bouesse : Guillaume Cotreau a été le plus véloce -> https://t.co/q9DqKKwsrt
19:00 — Saint-Marcel : [intégral] Le 37e borlot des vendanges dans la pure tradition pantagruélique -> https://t.co/OLfr1ANasO
18:44 — Poste - : La Poste  rien n est arrange -> https://t.co/X1IVy2C5ao
18:13 — Sarlat-la-Canéda : Un comité de pilotage pour le centre de santé -> https://t.co/fJvoWY1wxE
18:11 — Périgueux : « Quand on aime les animaux, il faut les respecter » -> https://t.co/24fuwDp2yv
16:47 — La fête de la citrouille bat son plein à Saint-Laurent. https://t.co/iv2XTiXvZq
16:21 — Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
16:04 — Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26

Brive

© Droits réservés

400 retraités soucieux et en colère

Les retraités corréziens étaient au rendez-vous donné ce jeudi matin par les neuf organisations syndicales. Une délégation a été reçue par le sous-préfet Jean-Paul Vicat. Un cortège de plus de 400...
© Droits réservés

Près d'un millier de personnes dans les rues de Brive contre "la logique Macron"

Près d’un millier de personnes ont dĂ©filĂ© hier dans les rues de Brive, Ă  l’appel de la CGT, FO, Solidaires et FSU pour cette première journĂ©e d’action interprofessionnelle. Des...
© Droits réservés

L’aéronautique pour toutes et tous

Du 10 au 15 octobre, l’association Airac crĂ©e l'Ă©vĂ©nement Ă  Brive aux Trois Provinces avec son deuxième salon de l’aĂ©ronautique et du spatial. En vedette, le Mirage F1 CT sera exposĂ©...
Littérature

Un optimiste. Un anxieux. Ils se rencontrent. Selon la formule des histoires courtes, la question : que font-ils ? La réponse : un livre. Fait d’images, de témoignages, de portraits, de récits autour des vies d’hommes et de femmes accrochés à leur terre, le Causse.

Agriculture

Le 50ème Festival de l’élevage s’est achevé hier matin lors de la traditionnelle Foire Primée aux veaux de lait.

Brive

Après une défaite inaugurale à Bayonne (30-17), les blanc et noir du CABCL retrouvent ce soir à 20h la pelouse du Stadium Amédée-Domenech pour un match déjà important face à Colomiers. La reconquête passe par la victoire.

Evénement

Ce week-end en cette 50ème édition, le «Festival de l'élevage, du bien élever au bien manger» organisé par la Ville de Brive se veut la vitrine du meilleur de l’élevage corrézien, des productions de terroir et un trait d’union convivial et pédagogique avec les visiteurs-consommateurs.

Social

La CGT FATP de Corrèze alerte face à la disparition programmée d’un, voire plusieurs bureaux de poste dans le centre de Brive.

Social

Depuis que les organisations syndicales ont quitté la table des négociations le 10 juillet à Paris, les salariés n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent.

Coupe du Monde

La France a remporté pour la deuxième fois de son histoire la coupe du monde de Foot à vingt ans d’intervalle !ce dimanche, les supporters se sont massés dans les fan zones de Tulle et de Brive pour soutenir l’équipe nationale en finale contre la Croatie.

Football

Afin de soutenir l'Ă©quipe de France en finale de la coupe du monde, dimanche Ă  17 heures, les Villes de Tulle et Brive mettent en place une fan zone.

Social

Depuis la réorganisation du 5 février, rien ne va plus à La Poste briviste. C’est pour porter leur cri d’alarme auprès des usagers qu’une dizaine d’agents ont dressé une tente devant leur bureau hier, recueillant signatures et messages d’encouragements.

Fait divers

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la porte de la Maison des syndicats, sise rue Jean-Fieyre a été forcée. De nombreuses dégradations ont été constatées. La somme de 400 euros a été dérobée dans un coffre d’un des syndicats. Un voisin aurait entendu du bruit sans pour autant appeler la police.

Pages