Fil info
23:19 — RT : Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
23:18 — RT : Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
23:18 — RT : Remise des médailles du travail pour les salariés . Une occasion de se rappeler que notre lutte est une lutte p… https://t.co/zLuCVR21eY
15:27 — RT : Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:27 — RT : Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
15:26 — Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:25 — Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8

Limoges

© Droits réservés

DĂ©faite(s) interdite(s)

Le CSP étant club accueillant, nul doute que ce soir à Beaublanc, on entendra la phalange des supporters boulazacois qui auront fait, malgré l'inquiétude au classement, le plus court déplacement...
© Droits réservés

A 75 ans, L’Echo toujours résistant !

C’est par l’inauguration de l’exposition itinĂ©rante, fil rouge retraçant les temps forts de son histoire de 1943 Ă   nos jours, qu’ont Ă©tĂ© lancĂ©es hier les festivitĂ©s du...
© Droits réservés

Après le spectacle à Beaublanc le sport se débat à Ester Technopole

Cette annĂ©e le thème du Forum portait sur « Quelle nouvelle dĂ©mocratie pour le sport ? ». Hier matin de 10h15 Ă  11h15, BĂ©atrice Barbusse, ex-prĂ©sidente du CNDS, Renato Bertrandi,...
BASKET - PRO A : Limoges CSP - Châlons-Reims

C'est presque une nouvelle compétition qui commence après la Leader's Cup et la « fenêtre internationale ».

Par André CLAVé

NĂ©crologie

Vincent Guicharnaud s’est éteint brutalement à l’âge de 52 ans. Il a marqué la vie sociale étudiante limousine dans les années 1980.

Ce jeudi matin, vers 6 h, un agent de service du collège Maupassant situé à Limoges, a découvert sous le préau, le corps sans vie d’un enseignant.

Choc. Ce mot résume assez bien l’état d’esprit partagé hier par la communauté enseignante et par les élèves après la découverte de ce drame.

75e anniversaire de L'Echo

Dans le cadre des manifestations prévues autour de ses 75 ans, et notamment une exposition photo qui sera inaugurée le 20 mars, L'Echo recherche des documents pouvant retracer toute cette période.

BASKET - EUROCUP (TOP 16) : Limoges CSP - Unics Kazan

Kazan, présenté comme « les intouchables » a eu très peur, sur son terrain face à une ASVEL qui, bien que très complète, n'écrase pas le championnat hexagonal.

Ce samedi, le Palais des sports de Beaublanc n’a pas vibré sous les chants et les cris des supporters Limougeauds.

Le regard vide ou tristement fixé vers le cercueil, Antonio Lopez, vice-président du conseil de surveillance du Limoges CSP, fait les cent pas, perdu dans cette salle mythique qu’il connaît pourtant si bien.

Le buffet de la gare des Bénédictins doit fermer en mars. C’est la fin d’une institution et pour l’heure, aucune solution n’est avancée pour maintenir ce restaurant de très bonne facture. Qui plus est, 27 emplois sont en jeu dans cet établissement.

C’est ce que demande une pétition qui vient d’être lancée par des cheminots.
En effet,  la fermeture du buffet de la gare des Bénédictins est programmée pour la fin mars. Fermeture du «célèbre, incontournable et historique Buffet de la Gare de Limoges.»

Disparition

Le maire de Limoges Emile Roger Lombertie a annoncé avant-hier dans la soirée l’organisation d’une cérémonie de recueillement et d’un hommage en souvenir de Frédéric Forte, président du Limoges CSP, brutalement décédé le dimanche 31 décembre à l’âge de 47 ans.

Deux jours après la brutale disparition du président du Limoges CSP, la grisaille du ciel entrait hier en résonance avec celle qui a empli le cœur des Limougeauds.

Un nuage de larmes s’est effondré sur la ville de Limoges. Un temps hélas tristement raccord avec les visages que l’on croisait hier dans les rues de la ville. Comme si la gueule de bois qui nous était tombée dessus quelques heures avant la nouvelle année ne voulait plus nous lâcher.

Pages