Fil info
18:52 — La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colère aussi de savoir que l’, après… https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 — Formidable 👍
13:42 — Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Limoges

© Droits réservés

Beaub’FM: 30 ans d’une radio associative

 C’est en 1987 que des jeunes du quartier de Beaubreuil crĂ©ent ce qui allait devenir l’une des premières radios associatives de la rĂ©gion et plus tard l’une des radios les plus...
© Droits réservés

Le disque et la BD rassemblent toujours les foules

PassionnĂ©s du vinyle et amateurs de bande dessinĂ©e se sont retrouvĂ©s hier lors de la 28e Ă©dition du festival du disque et de la BD au pavillon de Buxerolles de Limoges. Un Ă©vĂ©nement oĂą l’on...
© Droits réservés

La céramique, ils l’aiment

 Après le Centre international d’art et du paysage de Vassivière, l’exposition «La cĂ©ramique, tu l’aimes ou tu la kick» s’est installĂ©e au musĂ©e du Four des...

PHOTO  A.F.P. / Marco BERTORELLO - Centre d’aide aux migrants dans l’église Gianchette à Vintimille, près de la frontière française.
Selon l’association Save the childrens, plus de 70.000 mineurs non-accompagnés sont arrivés en Italie depuis 2011. « Ils sont de plus en plus jeunes et vulnérables », déplore l’ONG «et avec la fermeture de facto des frontières du nord de l’Italie en 2016, la situation s’est sérieusement dégradée ».

nike air max 2019 Classic

Fait divers

Une enquête menée depuis l'été 2016 par le service régional de police judiciaire, à Limoges, et la brigade stupéfiants du commissariat de Brive, a permis de faire tomber un  réseau de trafic de drogue dans la cité gaillarde.

social - La poste

Au printemps 2019, le centre de tri situé à l’angle des rues Lebon et Roberval en zone industrielle nord à Limoges fermera ses portes.

Hier les 80 salariés de Rivet Presse Edition (RPE) ont débrayé pendant 1h30 au côté de leur direction, à l’appel du syndicat général du livre de Limoges Filpac CGT et du syndicat CGT RPE. L’imprimerie conteste une décision de l’administration fiscale – un

Il ne s’agit en aucun cas pour les syndicats CGT de dénoncer l’impôt. Il s’agit par con-tre de dénoncer une interprétation contestable du droit fiscal.

L’émoi suscité par les vidéos tournées au sein de l’abattoir de Limoges a entraîné la réaction du directeur de la structure et de la municipalité.

La tension était palpable hier en début d’après-midi à l’abattoir de Limoges où la municipalité et le directeur du site avaient décidé de communiquer.

Sur les 900 migrants qu’accueillera la Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du démantèlement de la jungle de Calais, 87 sont attendus à Limoges et St-Léger-la-Montagne dans deux Centres d’Accueil et d’Orientation gérés respectivement par l’AFPA et l’ADOMA.

“Alors que la région Nouvelle-Aquitaine doit accueillir 900 migrants, soit près de 12% du total de la jungle de Calais qui sera démantelée à partir du 24 octobre, selon le calendrier établi par le gouvernement, “la Haute-Vienne y prendra sa part, avec le soutien national, en accueillant 87 d’entr

Frairie des petits ventres

Le troisième vendredi du mois d’octobre, et ce depuis 1973, la frairie des petits ventres revient rue de la Boucherie.

Haute-Vienne

Jeudi, le conseil d’administration de l’Université de Limoges a validé une déclaration qui sera adressée à Alain Rousset, président de la Région «Nouvelle Aquitaine». Le CA dénonce «l’impact très négatif de la réforme territoriale pour notre université et pour son territoire.»

Une salle comble à craquer, des intervenants prolixes, des approbations enthousiastes : la réunion-débat organisée hier à Limoges autour de la loi El Khomri mais bien au-delà a soufflé un vent nouveau. Un vent qui dit non mais aussi un vent qui porte.

Il y avait de la pêche hier soir à l’amphithéâtre Blanqui à Limoges où se sont retrouvés celles et ceux qui, depuis des semaines, disent non à la loi El Khomri. Et les intervenants, chacun à leur manière, ont décliné ce non sur toutes les gammes.

mobilisation

Mardi soir, l’assemblée générale des Nuit Debout délocalisée devant la préfecture de Limoges en réponse à l’annonce gouvernementale du recours à l’article 49-3 pour faire passer en force le projet de loi travail, a été délogée par les forces de l’ordre dépêchées sur place.

Pages