Fil info
15:56 — RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53 — Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53 — Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19 — Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55 — RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06 — Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27 — # # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24 — -Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18 — # # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14 — Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10 — Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00 — Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52 — Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45 — Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 — Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51 — Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37 — La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35 — Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33 — Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:26 — Heureuse issue. C dans : https://t.co/ZoQITLmPYd https://t.co/Ya1x2r20dE
20:21 — Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26 — Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24 — Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08 — Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12 — Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0

Limoges

© Droits réservés

Beaub’FM: 30 ans d’une radio associative

 C’est en 1987 que des jeunes du quartier de Beaubreuil crĂ©ent ce qui allait devenir l’une des premières radios associatives de la rĂ©gion et plus tard l’une des radios les plus...
© Droits réservés

Le disque et la BD rassemblent toujours les foules

PassionnĂ©s du vinyle et amateurs de bande dessinĂ©e se sont retrouvĂ©s hier lors de la 28e Ă©dition du festival du disque et de la BD au pavillon de Buxerolles de Limoges. Un Ă©vĂ©nement oĂą l’on...
© Droits réservés

La céramique, ils l’aiment

 Après le Centre international d’art et du paysage de Vassivière, l’exposition «La cĂ©ramique, tu l’aimes ou tu la kick» s’est installĂ©e au musĂ©e du Four des...
Hier les 80 salariés de Rivet Presse Edition (RPE) ont débrayé pendant 1h30 au côté de leur direction, à l’appel du syndicat général du livre de Limoges Filpac CGT et du syndicat CGT RPE. L’imprimerie conteste une décision de l’administration fiscale – un

Il ne s’agit en aucun cas pour les syndicats CGT de dénoncer l’impôt. Il s’agit par con-tre de dénoncer une interprétation contestable du droit fiscal.

L’émoi suscité par les vidéos tournées au sein de l’abattoir de Limoges a entraîné la réaction du directeur de la structure et de la municipalité.

La tension était palpable hier en début d’après-midi à l’abattoir de Limoges où la municipalité et le directeur du site avaient décidé de communiquer.

Sur les 900 migrants qu’accueillera la Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du démantèlement de la jungle de Calais, 87 sont attendus à Limoges et St-Léger-la-Montagne dans deux Centres d’Accueil et d’Orientation gérés respectivement par l’AFPA et l’ADOMA.

“Alors que la région Nouvelle-Aquitaine doit accueillir 900 migrants, soit près de 12% du total de la jungle de Calais qui sera démantelée à partir du 24 octobre, selon le calendrier établi par le gouvernement, “la Haute-Vienne y prendra sa part, avec le soutien national, en accueillant 87 d’entr

Frairie des petits ventres

Le troisième vendredi du mois d’octobre, et ce depuis 1973, la frairie des petits ventres revient rue de la Boucherie.

Haute-Vienne

Jeudi, le conseil d’administration de l’Université de Limoges a validé une déclaration qui sera adressée à Alain Rousset, président de la Région «Nouvelle Aquitaine». Le CA dénonce «l’impact très négatif de la réforme territoriale pour notre université et pour son territoire.»

Une salle comble à craquer, des intervenants prolixes, des approbations enthousiastes : la réunion-débat organisée hier à Limoges autour de la loi El Khomri mais bien au-delà a soufflé un vent nouveau. Un vent qui dit non mais aussi un vent qui porte.

Il y avait de la pêche hier soir à l’amphithéâtre Blanqui à Limoges où se sont retrouvés celles et ceux qui, depuis des semaines, disent non à la loi El Khomri. Et les intervenants, chacun à leur manière, ont décliné ce non sur toutes les gammes.

mobilisation

Mardi soir, l’assemblée générale des Nuit Debout délocalisée devant la préfecture de Limoges en réponse à l’annonce gouvernementale du recours à l’article 49-3 pour faire passer en force le projet de loi travail, a été délogée par les forces de l’ordre dépêchées sur place.

CSP LIMOGES
Alors que le conseil municipal va débattre, prochainement, des subventions, certains bruits se font entendre selon lesquels celle allouée au Limoges CSP par la municipalité limougeaude pourrait être revue fortement à la baisse. Ce qui ferait un trou significatif dans le budget du club.
Particulièrement apprécié à la période des fêtes de Noël, le chocolat connaît ses plus importantes ventes à cette époque de l’année.

C’est un florilège de couleurs et de saveurs qui attend les gourmands franchissant la porte de l’Atelier du chocolat de Limoges. Depuis 1951, les maîtres chocolatiers de cette entreprise artisanale bayonnaises, proposent des créations aux goûts variés comme à l’allure soignée.

Samedi soir, après un appel lancé sur internet, un rassemblement spontané a rassemblé près de 500 personnes place de la République à Limoges.

Un message sur internet et spontanément quelque 500 personnes qui se sont réunies samedi à 18h place de la République à Limoges. «On était là pour Charlie, on est là à nouveau», murmure Ousni, accompagné de son jeune fils.

Pages