Fil info
22:40 — Garder la mĂ©moire pour soutenir notre tĂȘte !
21:33 — RT : Élections europĂ©ennes : en Dordogne, les premiers rĂ©sultats tombĂ©s donnent tous le RN en tĂȘte. Mauvaise soirĂ©e...
20:10 — RT : Tulle : bureau Latreille À oĂč a votĂ© François Hollande. RĂ©sultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr
 https://t.co/mb1zchRGEP
19:54 — ChĂąteauroux : Les laurĂ©ats Escapages dĂ©signĂ©s aprĂšs une annĂ©e de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49 — Chñteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47 — Le Blanc : SystĂšme de santĂ© : chronique d’un « dĂ©sastre annoncĂ© » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45 — La ChĂątre-Langlin : Les « vieilles grands-mĂšres » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52 — PĂ©rigueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49 — PĂ©rigueux : 220 PĂ©rigourdins ont dĂ©filĂ© pour dĂ©fendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
18:13 — 57.38% de votants sur Chancelade 24650 
 https://t.co/jA3H2EXwZh
16:49 — En espĂ©rant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12 — Corrùze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 — Toujours, toujours ✌✌
14:01 — Il est sĂ©rieux monsieur le maire
12:43 — Élections europĂ©ennes : le taux de participation Ă  midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Charlie

© Droits réservés

Coup de filet dans la mouvance jihadiste

Douze personnes ont Ă©tĂ© interpellĂ©es dans la nuit de jeudi Ă  vendredi en rĂ©gion parisienne et placĂ©es en garde Ă  vue dans l’enquĂȘte sur les attentats de la semaine derniĂšre Ă  Paris. Ces huit...
© Droits réservés

Se parler et se retrouver autour de la liberté

Rachid était à Périgueux le 11 janvier. Venu, avec son amie Elsa, de leur bourg du Périgord noir, ils jettent un regard sans concession sur les actes criminels qui ont endeuillé la France la semaine...
© Droits réservés

3 MILLIONS DE CHARLIE APRÈS LA RUE, LES KIOSQUES

En derniĂšre page, un dessin de Luz qui montre des terroristes islamistes arrivant au paradis et demandant, déçus, « elles sont oĂč les 70 vierges ? » et se voyant rĂ©pondre « avec l...
Charlie Hebdo

Les hommages aux victimes de l’attentat dont a Ă©tĂ© l’objet le journal satirique Charlie Hebdo mercredi Ă  Paris se sont poursuivis encore hier. La journĂ©e a Ă©tĂ© marquĂ©e par plusieurs rassemblements, Ă  commencer par celui des lycĂ©ens qui s’est poursuivi par une manifestation.

TĂ©moignage

Professeur Ă  l’ESPE (Ă©cole supĂ©rieure du professorat et de l'Ă©ducation), chef de chƓur et chroniqueur Ă  Radio Balistiq, Christophe Sibille a bien connu l’équipe de Charlie Hebdo.

Hommage

BouleversĂ©, choquĂ©, abasourdi, Ă©cƓurĂ©... Les mots, les adjectifs manquent pour qualifier les sentiments que l’on a pu avoir aprĂšs le drame qui s’est dĂ©roulĂ© dans les locaux de  Charlie Hebdo mercredi en fin de matinĂ©e.

5.000, 6.000, 10.000, difficile d’évaluer la foule prĂ©sente hier matin au parc Victor-Thuillat Ă  Limoges pour le rassemblement initiĂ© par le Club de la presse du Limousin en soutien Ă  Charlie Hebdo.

Charlie Hebdo

Les contributions de quelques dessinateurs du salon " Papiers d'actu " (Le Poinçonnet, dans l'Indre).

Attentat contre Charlie Hebdo

 

Hier midi, une grande partie du personnel communal et intercommunal, ainsi que des élus et quelques autres personnes averties et solidaires, se sont rassemblés, le visage grave, devant l'hÎtel de ville en milieu de journée.  La population castraise, digne, a témoigné de son immense indignation.

Portraits. Parmi les victimes, les plus grands noms de l’irrĂ©vĂ©rence Ă  la française qui, par un coup de crayon ou un Ă©clat de plume, faisaient jaillir l’intelligence crue d’un humour aussi jouissif qu’essentiel.

■ Charb

RĂ©actions. L’ensemble des formations politiques commente l’exceptionnelle gravitĂ© de l’attentat.

«Choc » face Ă  «un attentat d’une exceptionnelle gravitĂ© »: tels ont Ă©tĂ© les mots de François Hollande aprĂšs l’attentat au siĂšge du journal Charlie Hebdo, un « choc » et une « horreur » partagĂ©s par l’ensemble des partis politiques.

RĂ©sistance. Aiguillon de la presse française depuis 45 ans, « Charlie » est restĂ©, par de lĂ  menaces, interdits et mĂȘme dĂ©mons internes, le creuset d’une satire prĂ©fĂ©rant « mourir debout que vivre Ă  genoux ».

Symbole d’une presse libre, frondeuse et anticlĂ©ricale, l’hebdomadaire satirique avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© la cible ces derniĂšres annĂ©es de menaces et d’un incendie criminel aprĂšs la publication de caricatures de Mahomet.

Pages