Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

Rédaction Indre

Tous les articles de Rédaction Indre

Un mouvement de grève spontanée été observé hier par une centaine de salariés du magasin Carrefour de Châteauroux. Ils protestent contre une dégradation de leurs conditions de travail et réclament des embauches.

La délégation américaine présente en ce moment à Châteauroux continue les visites et les cérémonies. Hier matin, Américains et Indriens ont inauguré ensemble la nouvelle stèle apposée sur la tombe des nourrissons décédés à l’hôpital de la base.

La manifestation organisée à l’appel de la FDSEA et des JA a réuni hier matin une centaine d’agriculteurs. Ils ont distribué des tracts afin de sensibiliser la population à leurs difficultés.  Une délégation a été reçue en préfecture.

Construit par les Américains, le collège Touvent portera désormais le nom du marquis de La Fayette. La nouvelle plaque a été dévoilée hier en présence d’une délégation américaine en visite pour la semaine dans le Berry.

La manifestation, qui a eu lieu dimanche après-midi à 17 h, coïncidait parfaitement avec les Journées européennes du patrimoine. Vingt-cinq personnes environ ont participé à cette découverte.

Quand on n'a pas su garder en Corrèze son petit train on va le voir ailleurs, là où des bénévoles ont ressuscité leur tacot et vont même agrandir son parcours.

Dimanche matin, c’est sous une pluie battante qu’a eu lieu la marche de soutien au maire en conflit avec sa secrétaire. Plus de soixante habitants se sont réunis devant le site de la future école, allée du Parc, projet qui tient à cœur au maire.

À l’occasion du week-end des journées du patrimoine, Michèle Ballanger a décidé d’ouvrir les portes de sa maison, celle, à l’origine, de la famille Godard,
manufacturier de draps au XIXe siècle.

Le marais et la pelouse de Roussy ont dévoilé leurs mystères à une poignée de visiteurs venus les découvrir à l’occasion des journées du patrimoine. Le conservatoire d’espaces naturels du Centre, gestionnaire des lieux, se chargeait de la visite.

Mercredi dernier, salle Charles-Brillaud, avait lieu l’assemblée générale de l’UPOP argentonnaise, l’université des seniors.

Pages