Fil info
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1
14:03Si le maire de persiste avec pour SON projet ce dernier risque d’ê… https://t.co/sutXSicJhC
10:33RT : Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
10:12Périgueux : Les Trios de Beethoven pour ouvrir la saison Sinfonia -> https://t.co/Le9FUNFHN9
09:49Bel avenir pour le projet Montaigne 😰 https://t.co/U7y9KWCdPu
09:20# # - -Vienne : Olivier Gouéry présente ses «Paysages intérieurs» à la Galerie Obia -> https://t.co/8IM67ZoIXs
09:17# # - -Vienne : Une incroyable collection d’émaux de Limoges aux enchères à Nîmes -> https://t.co/ti1z7sLQYA
09:14# # - -sur-Vienne : Bruno Genest brigue un nouveau mandat -> https://t.co/sTJa2T01Au
09:12France : A Léon-Blum, «on cherche plus à transmettre des valeurs que des connaissances» -> https://t.co/dZlpbUZfLG
09:10Région : Le festival Les Zébrures a posé les bases d’un nouveau projet -> https://t.co/WIaJasnWHL
09:07Région : Journée Mondiale du Refus de la Misère, une braderie gratuite pour 200 familles en situation de précarité… https://t.co/jhJuAG4rgw
09:04Région : "Au bord du r^ve", de nouvelles peintures pour la façade du Secours Populaire de Limoges -> https://t.co/h7Y6IHhA3t

«La volonté de casser la CGT»

Manifestation de soutien

Une centaine de personnes s’est rassemblée devant le commissariat de Tulle ce vendredi après-midi pour soutenir Sylvain Roch, secrétaire de l’UL CGT de Tulle, entendu par la Police suite à un dépôt de plainte de la Banque Populaire «pour dégradation volontaire» dans le cadre d’une action menée le 2 juin dernier.

L’audition a duré presque 2h30. Pendant tout ce temps, une centaine de personnes sont restées rassemblées devant l’Hôtel de Police: des syndicalistes CGT, FSU et Sud, des communistes, des militants associatifs (LDH, RESF...), des citoyens du mouvement Nuit Debout solidaires de Sylvain Roch.
Le secrétaire de l’UL CGT de Tulle a été entendu au commissariat suite à une plainte de la Banque Populaire pour «dégradation volontaire». Le 2 juin dernier, dans le cadre d’une action contre la loi Travail à Tulle, l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, avait décidé de manifester devant l’agence de Souilhac de la Banque Populaire pour soutenir une employée, syndiquée à la CGT, victime d’un «licenciement abusif». A cette occasion, des affiches avec des slogans avaient été collées sur la façade de la banque. Ce sont ces faits qui sont reprochés. «Ils m’ont demandé comment cela s’était passé, je leur ai dit que c’était l’AG qui avait tout décidé», raconte Sylvain Roch à la sortie de son audition. «Ils ont voulu savoir qui était dans cette assemblée générale, je leur ai répondu : “tout ceux qui étaient présents”. Donc l’AG est dans la merde parce que la Banque Populaire veut l’attaquer ! Le policier m’a demandé aussi si l’assemblée générale comptait rembourser la banque. Je lui ai dit qu’il fallait poser la question à l’AG mais que cela m’étonnerait», s’amuse-t-il avant d’indiquer qu’il allait y avoir des suites. «Il y a un risque pénal et civil : une contravention et un dédommagement de la banque».
Sylvain Roch a rappelé que la CGT avait auparavant porté plainte contre la Banque Populaire pour «harcèlement et discrimination» envers l’employée syndiquée CGT qui a été  licenciée. «Cela fait plus d’un an et nous n’avons eu aucun retour des autorités. Bizarrement quand une banque porte plainte pour des affiches collées, cela va beaucoup plus vite. C’est ce qui s’appelle la justice de classe !», s’agace le responsable syndical. Ce dernier a aussi été questionné sur les coupures de courant qui avaient aussi été effectuées dans le cadre des manifestations contre la loi Travail.
Sur ce sujet, Béatrice Dubreuil, responsable de la CGT Energie Corrèze-Cantal a été entendue le 25 août au commissariat de Tulle. «Enedis (ex-ErDF) a déposé deux plaintes», souligne-t-elle. Quinze jours plus tard c’était au tour du secrétaire départemental de la  CGT d’être au poste. «J’ai été convoqué pour nécessité pour une enquête», commente René Peyrical. «ça a duré 45 minutes, ils voulaient savoir qui avait coupé l’électricité et organisé la manifestation devant la banque», ajoute-t-il.*
«Derrière tout cela, il y a une volonté de l’appareil gouvernemental de casser la CGT. Des militants sont aussi inquiétés dans les autres départements», analyse-t-il. «On sent bien que c’est notre syndicat qui est visé. Mais on ne lâchera pas ! De tout temps la CGT a toujours tenu. Elle est toujours là malgré les hauts et les bas car elle se base sur les revendications des salariés», souligne René Peyrical qui rappelle que «le gouvernement socialiste a refusé de voter la loi d’amnistie syndicale».

Karène Bellina

 

Air Precision 2017

Commentaires

La banque populaire n'a de populaire que le nom. Si les banques populaires sont issues du mouvement mutualiste, il faut se rappeler qu'elles ont été à l'origine créées par des prêtres bien souvent hostiles aux mouvements socialistes de la fin du 19e siècle. Dès les années 80, les banques populaires se sont orientées vers le trading. Il n'y a rien à attendre de ces gens là, qui vivent en parasite de la société.

Et ils ont été élus soit disant pour faire une politique de gauche ! Mon premier ennemi C la finance !

je suis à des années années lummière de partager les idées de la CGT et je consière que Martinez est un demeuré mais y a t-il eu violence, séquestration? Non, juste des autocollants collés sur une vitre

il semble que nous sommes en Etat d'urgence, vigipirate couleur écarlate