Fil info
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz

«La volonté de casser la CGT»

Manifestation de soutien

Une centaine de personnes s’est rassemblée devant le commissariat de Tulle ce vendredi après-midi pour soutenir Sylvain Roch, secrétaire de l’UL CGT de Tulle, entendu par la Police suite à un dépôt de plainte de la Banque Populaire «pour dégradation volontaire» dans le cadre d’une action menée le 2 juin dernier.

L’audition a duré presque 2h30. Pendant tout ce temps, une centaine de personnes sont restées rassemblées devant l’Hôtel de Police: des syndicalistes CGT, FSU et Sud, des communistes, des militants associatifs (LDH, RESF...), des citoyens du mouvement Nuit Debout solidaires de Sylvain Roch.
Le secrétaire de l’UL CGT de Tulle a été entendu au commissariat suite à une plainte de la Banque Populaire pour «dégradation volontaire». Le 2 juin dernier, dans le cadre d’une action contre la loi Travail à Tulle, l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, avait décidé de manifester devant l’agence de Souilhac de la Banque Populaire pour soutenir une employée, syndiquée à la CGT, victime d’un «licenciement abusif». A cette occasion, des affiches avec des slogans avaient été collées sur la façade de la banque. Ce sont ces faits qui sont reprochés. «Ils m’ont demandé comment cela s’était passé, je leur ai dit que c’était l’AG qui avait tout décidé», raconte Sylvain Roch à la sortie de son audition. «Ils ont voulu savoir qui était dans cette assemblée générale, je leur ai répondu : “tout ceux qui étaient présents”. Donc l’AG est dans la merde parce que la Banque Populaire veut l’attaquer ! Le policier m’a demandé aussi si l’assemblée générale comptait rembourser la banque. Je lui ai dit qu’il fallait poser la question à l’AG mais que cela m’étonnerait», s’amuse-t-il avant d’indiquer qu’il allait y avoir des suites. «Il y a un risque pénal et civil : une contravention et un dédommagement de la banque».
Sylvain Roch a rappelé que la CGT avait auparavant porté plainte contre la Banque Populaire pour «harcèlement et discrimination» envers l’employée syndiquée CGT qui a été  licenciée. «Cela fait plus d’un an et nous n’avons eu aucun retour des autorités. Bizarrement quand une banque porte plainte pour des affiches collées, cela va beaucoup plus vite. C’est ce qui s’appelle la justice de classe !», s’agace le responsable syndical. Ce dernier a aussi été questionné sur les coupures de courant qui avaient aussi été effectuées dans le cadre des manifestations contre la loi Travail.
Sur ce sujet, Béatrice Dubreuil, responsable de la CGT Energie Corrèze-Cantal a été entendue le 25 août au commissariat de Tulle. «Enedis (ex-ErDF) a déposé deux plaintes», souligne-t-elle. Quinze jours plus tard c’était au tour du secrétaire départemental de la  CGT d’être au poste. «J’ai été convoqué pour nécessité pour une enquête», commente René Peyrical. «ça a duré 45 minutes, ils voulaient savoir qui avait coupé l’électricité et organisé la manifestation devant la banque», ajoute-t-il.*
«Derrière tout cela, il y a une volonté de l’appareil gouvernemental de casser la CGT. Des militants sont aussi inquiétés dans les autres départements», analyse-t-il. «On sent bien que c’est notre syndicat qui est visé. Mais on ne lâchera pas ! De tout temps la CGT a toujours tenu. Elle est toujours là malgré les hauts et les bas car elle se base sur les revendications des salariés», souligne René Peyrical qui rappelle que «le gouvernement socialiste a refusé de voter la loi d’amnistie syndicale».

Karène Bellina

 

Air Precision 2017

Commentaires

La banque populaire n'a de populaire que le nom. Si les banques populaires sont issues du mouvement mutualiste, il faut se rappeler qu'elles ont été à l'origine créées par des prêtres bien souvent hostiles aux mouvements socialistes de la fin du 19e siècle. Dès les années 80, les banques populaires se sont orientées vers le trading. Il n'y a rien à attendre de ces gens là, qui vivent en parasite de la société.

Et ils ont été élus soit disant pour faire une politique de gauche ! Mon premier ennemi C la finance !

je suis à des années années lummière de partager les idées de la CGT et je consière que Martinez est un demeuré mais y a t-il eu violence, séquestration? Non, juste des autocollants collés sur une vitre

il semble que nous sommes en Etat d'urgence, vigipirate couleur écarlate