Fil info
13:54Les journées du feutre de Felletin se poursuivent. De belles choses à voir ! Retour complet sur cette 5e édition... https://t.co/sxOeTepcOO
13:51Ce matin, à Aubusson, a été rendu un hommage aux victimes et aux héros de la Déportation. Dans ce contexte si... https://t.co/WLtqaHfa1v
12:03La Creuse est en vigilance orange ce dimanche 30 avril pour orages.
09:35Un octogénaire est décédé cette nuit aux alentours de 0h30 dans un accident de la route sur la commune de... https://t.co/3O811YnCZu

La Voie de Rocamadour poursuit son itinérance

Pélerinage

L’association «Un chemin de St-Jacques» vient de rééditer le topoguide «La Voie de Rocamadour vers Compostelle, un chemin de Saint-Jacques en Limousin et Haut Quercy» chez Rando éditions. Celui-ci poursuit l’itinéraire vers Cahors et vers La Romieu dans le Gers. 

«Les pèlerins qui arrivaient à Rocamadour ne savaient pas comment continuer jusqu’à Compostelle. Ils étaient un peu perdus», explique François Ceyrac, président d’«Un chemin de St-Jacques». C’est donc à leur demande que l’association a décidé de rééditer son topoguide et de rajouter à la Voie de Rocamadour deux itinéraires. Le premier va jusqu’à Cahors en trois étapes et 68 km. Il passe par Labastide-Murat et Vers avant de rejoindre le GR65. Le second chemine jusque dans le Gers à La Romieu, en neuf étapes et 228 km, traversant Gourdon (46) et Tournon-d’Agenais (47) par le GR 652.
En quelques mois, «et en pleine saison touristique», les bénévoles ont dû effectuer un gros travail de découpage, de repérage, recenser les hébergements, contacter les mairies et acteurs locaux, effectuer le pas à pas, réaliser des photos, rédiger les descriptifs historiques et environnementaux, les informations pratiques et toutes les mises à jour nécessaires. Le défi a été relevé et le guide est sorti avec quinze jours d’avance en janvier dernier. «Cela nous a permis d’être présent sur les salons», se réjouit François Ceyrac.
Pratique, attractif et très bien illustré, le petit ouvrage de 144 pages à la couverture violette, a été édité à 2.000 exemplaires. Il est indispensable à l’organisation du randonneur ou du pèlerin. «Les gens qui souhaitent se lancer dans une longue itinérance ne veulent plus partir à l’aventure. Ils aiment  préparer leur voyage, être guidés et ne pas se retrouver seul. Cela les sécurise de savoir qu’à la prochaine étape ils auront un accueil, un hébergement», commente François Ceyrac.
Dans son introduction, le guide rappelle l’histoire de la Voie de Rocamadour en Limousin et Haut-Querçy. Cette bretelle de la route de Saint-Jacques-de-Compostelle appartenait au Moyen âge à l’abbaye puis à l’évêché de Tulle qui a veillé à son développement et fait de Rocamadour un haut lieu de pèlerinage.
Au fil des siècles, elle est tombée dans l’oubli. En 2009, un groupe de passionnés en a retrouvé quelques traces et a souhaité recréer l’itinéraire. Leur objectif  : «ramener des pèlerins, et de l’économie dans les petites communes de nos régions dont les épiceries ou les restaurants et hôtels ferment», raconte François Ceyrac. L’association «un chemin de St-Jacques se constitue» et balise en jaune et bleu un circuit de 270 km partant de Bénévent l’Abbaye, en Creuse.
La voie, signalée par une coquille, sillonne la montagne limousine et ses plateaux granitiques, ses tourbières et bruyères avant de gagner le pays de Tulle, puis le massif de grès rouge de Collonges et le causse de Martel. Il faut compter entre dix et douze jours de marche pour rejoindre Rocamadour. Pas après pas, le pèlerin découvre un paysage et un patrimoine architectural très varié, ce qui fait la force du chemin. En 2016, plus de 2.600 randonneurs en ont profité.
Cette année, l’association compte améliorer le balisage de la voie, particulièrement en sens inverse. Elle souhaite renforcer la communication autour de l’itinéraire. Elle sera au Mondial du Tourisme de Paris et au Salon de la Randonnée de Rennes, au Forum des Chemins de Pèlerinage et au Salon destination Nature.

Karène Bellina

Photo 1 : l'assemblée générale de l'association "Les chemins de St-Jacques" s'est déroulée à Aubazine samedi

Photos 2 et 3 : couverture et pages intérieures du guide

Vidéo réalisée par l'association


Pratique
«La Voie de Rocamadour vers Compostelle, un chemin de Saint-Jacques en Limousin et Haut-Quercy», Rando Editions, 144 pages, 15 euros. L’ouvrage est disponible auprès de l’association, dans les offices du tourisme, les librairies, maisons de la presse, magasins de sport.

Le site internet
www.chemin-de-st-jacques-voie-de-rocamadour-limousin-haut-quercy.fr vient en complément du guide car il actualise les renseignements pratiques au jour le jour.
L’association a aussi édité 40.000 flyers avec le tracé complet à trouver dans les offices de tourisme ainsi que 36 credentials (passeport du pèlerin).
Contact : 06 76 82 23 05, unchemindestjacques@gmail.com.

La Voie de Rocamadour en Limousin et Haut-Quercy, Chemin vers Compostelle jusq

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.